Ressources acteurs > Glossaire >

Glossaire

2CA-SH - ACSE - ADSEA - AEMO - AJUDEVI - APAJH - ASE - CART - CAT - CDAPH - CDES - CDOS - CHRS - CEF - CESSA - CIO - CNSA - CNOSF - CODES - COTOREP - CRES - CRES - DDPJJ - DRASS - EREA - ESAT - GRSP - IEM - IME - IMP - IMPRO - ITEP - LSF - MECS - MDPH - MLI - PRN SEMC - SPIP - UPI - URCAM - ZUS

2CA-SH
Le Certificat Complémentaire pour les enseignements Adaptés et la Scolarisation des élèves en situation de Handicap est une formation qui reconnaît la compétence professionnelle de tous enseignants (Français, Sciences et Vie de la Terre, Education Physique et Sportive…) du second degré, à travailler au sein d'équipes pédagogiques et éducatives, accueillant des élèves présentant des besoins éducatifs particuliers (handicap, maladie ou difficultés scolaires graves).
ACSE
L'Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l'Egalité des chances (l'Acsé) est un établissement public à caractère administratif. Elle vise à renforcer l'efficacité de l'action de l'Etat en faveur des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville, de l'intégration des personnes immigrées et issues de l'immigration et de la lutte contre les discriminations. A ces deux missions principales s'ajoutent la responsabilité du service civil volontaire, la lutte contre l'illettrisme et la gestion du fonds interministériel de prévention de la délinquance.
ADSEA
L'Association Départementale pour la Sauvegarde de l'Enfant à l'Adulte est une association déclarée à but non lucratif, régie par la loi 1901.
Elle a pour objectif de concourir à la prévention et au traitement des difficultés, qui conduisent les plus fragiles dans un processus d'exclusion et de marginalisation.
Elle gère sur le département plusieurs établissements et services dans les domaines suivants :
• Prévention spécialisée,
• Protection de l'enfance,
• Soutien à la parentalité,
• Insertion sociale et professionnelle.
AEMO
L'objectif premier de l'Action Educative en Milieu Ouvert est conservatoire, elle consiste à éloigner l'enfant de tout danger avéré ou imminent et à favoriser son maintien ou son retour au domicile. Par ailleurs, elle vise également à la restauration du lien social que ce soit par l'insertion scolaire, les activités para-scolaires, les loisirs, la formation et l'insertion professionnelle.
AJUDEVI
Association d'aide aux Justiciables pour le Département de la Vienne
- Prévention et traitement de la délinquance en effectuant auprès des personnes majeures, avant leur jugement, des enquêtes sociales, un accompagnement socio-éducatif dans le cadre d'un contrôle judiciaire.
- Mise en place d'alternatives aux poursuites pénales par la médiation pénale et le rappel des obligations posées par la loi.
- Activités d'aide aux victimes d'infractions pénales.
- Réalisation d'actions d'éducation à la citoyenneté.
APAJH
L'Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés (APAJH) a été créée en 1962, c'est une association loi 1901 reconnue d'utilité publique depuis 1974.
Elle fédère des associations, elles-mêmes régies par la loi 1901, dites "associations départementales".
Association laïque, à but non lucratif, l'APAJH fonde son action sur le respect des convictions individuelles. Elle entend promouvoir la dignité des personnes handicapées en œuvrant pour leur complet épanouissement et leur meilleure intégration à toute forme de vie sociale.
Elle travaille en particulier chaque fois que possible en liaison avec les services publics.
ASE
L'Aide Social à l'Enfance est un service du département, placé sous l'autorité du président du Conseil général et dont la mission essentielle est de venir en aide aux enfants et à leur famille par des actions de prévention individuelle ou collective, de protection et de lutte contre la maltraitance. L'aide sociale à l'enfance est tuteur et, à ce titre, exerce directement la tutelle en prenant en charge les mineurs qui lui sont confiés.
Dans le cadre de la protection à l'enfance, il collabore étroitement avec les services extérieurs de l'État, et peut faire appel à des organismes publics ou institutions privées spécialisées (associations) ainsi qu'à des personnes physiques.
CART
Le Centre d'Adaptation et de Redynamisation au Travail est un établissement spécialisé accueillant des jeunes adultes (18 à 30ans) en situation de handicap pour une durée de trois ans. Il est géré par l'Association Départementale pour la Sauvegarde de l'Enfant à l'Adulte (ADSEA). Il existe deux établissements en France, situé en Poitou-Charentes, l'un à Châtellerault, l'autre à Poitiers.
Le but du CART est la réinsertion la plus complète possible de jeunes adultes en situation d'exclusion (école, travail, logement, loisirs) du fait de leur handicap et des diverses problématiques qui ont entraîné un avis de placement dans les institutions spécialisées.
L'établissement se veut être une passerelle qui conduit à une réinsertion aussi proche que possible de la " normale ", du " milieu ordinaire ".
Depuis 2008, le CART de Châtellerault, mène un projet pour l'intégration, en partenariat avec l'APEM (Association Poitevine d'Escalade et Montagne). Ce projet permet aux personnes accueillies au CART de vivre une activité de loisir en cohérence et en congruence avec d'autre membre de l'APEM, de se mobiliser sur un projet commun, et de regonfler leur capital confiance.
CAT
Le Centre d'Aide par le Travail, maintenant appelés E.S.A.T. (Etablissements et Services d'Aide par le Travail), les C.A.T. ont une double finalité : faire accéder des adultes handicapées à une vie sociale et professionnelle, grâce à une structure et des conditions de travail aménagées, permettant à celles d'entre elles qui ont manifesté par la suite des capacités suffisantes, de quitter le centre et d'accéder au milieu ordinaire de travail ou à un atelier protégé (désormais Entreprise Adaptée).
Tout en étant juridiquement des établissements sociaux, relevant à ce titre de l'ensemble des dispositions de la loi relative aux établissements médico-sociaux, les CAT sont simultanément une structure de mise au travail – ils se rapprochent à cet égard d'une entreprise – et une structure médico-sociale dispensant les soutiens requis.
CDAPH
La Commissions des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées est la nouvelle instance de décision, créée par la loi du 11 février 2005. Organisée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de chaque département, elle est chargée de prendre les décisions d'attribution des prestations et d'orientation des personnes handicapées (enfants et adultes) depuis le 1er janvier 2006. Elle remplace ainsi la Commission Départementale de l'Education Spéciale (CDES) et la Commission Technique d'Orientation et de Reclassement Professionnel (COTOREP).
Les décisions de la CDAPH se basent sur l'évaluation réalisée par l'équipe pluridisciplinaire et le plan personnalisé de compensation proposé. Elles tiennent compte des souhaits exprimés par la personne handicapée ou son représentant légal, dans son projet de vie.
CDES
La Commission Départementale de l'Education Spéciale a été créée par la loi du 30 juin 1975, cette commission statue sur l'insertion scolaire des enfants handicapés, et sur l'obligation scolaire les concernent comme tous autres enfants.
Elle a été remplacée par la CDAPH suite à la loi du 11 février 2005.
CDOS
Le Comité Départemental Olympique et Sportif, est un organisme de coordination des sports dans un département. Le CDOS a pour mission de promouvoir et favoriser le développement de la pratique sportive dans le département dans le respect des valeurs du sport transmises par l'idéal olympique. Ainsi, le CDOS mène notamment des actions visant à lutter contre la violence et le dopage dans le sport ou à promouvoir les valeurs de fair-play et d'éthique. Il contribue à la défense et au développement du patrimoine sportif départemental, et fait directement ou indirectement tout ce qui est nécessaire au développement de la pratique sportive dans le département, conformément aux orientations définies par le CNOSF.
CHRS
Les Centres d'Hébergement et de Réhabilitation Sociale ont pour mission d'assurer l'accueil, l'hébergement, l'accompagnement et l'insertion sociale des personnes en recherche d'hébergement ou de logement et globalement en difficulté d'insertion, afin de leur permettre de retrouver une autonomie personnelle et sociale. Pour cela, les CHRS bénéficient d'aide éducative et d'activités d'insertion professionnelles.
CEF
Les Centres Educatifs Fermés s'adressent aux mineurs multirécidivistes ou multiréitérants qui font l'objet d'une mesure de contrôle judiciaire ou de sursis avec mise à l'épreuve. Ils constituent une alternative à l'incarcération et viennent toujours après l'échec de mesures éducatives. Le terme "fermé" renvoie à la fermeture juridique définissant le placement, c'est-à-dire que tout manquement grave au règlement du centre est susceptible d'entraîner une détention.
CESSA de Larnay
Le Centre d'Education Spécialisée pour Sourds-Aveugles de Larnay (Biard - 86) accueille des enfants et adolescents atteints d'un double handicap visuel et auditif.
CIO
Le Comité International Olympique est une organisation créée par Pierre de Coubertin en 1894, pour réinstaurer les anciens Jeux olympiques antiques. Ainsi que l'énonce la Charte Olympique, « la mission du CIO est de promouvoir l'Olympisme à travers le monde et de diriger le Mouvement Olympique. » Le CIO se compose d'un maximum de 115 membres réunis en session au moins une fois par an et répartis dans 24 commissions (juridique, athlètes, éthique, médicale…).
CNSA
La Caisse National de Solidarité pour l'Autonomie est un établissement public créé par la loi du 30 juin 2004. La loi sur l'égalité des droits et des chances des personnes handicapées du 11 février 2005 a précisé et renforcé ses missions.
Mise en place en mai 2005, la CNSA est, depuis le 1er janvier 2006, chargée de :
- Financer les aides en faveur des personnes âgées dépendantes et des personnes handicapées
- Garantir l'égalité de traitement sur tout le territoire et pour l'ensemble des handicaps
- Assurer une mission d'expertise, d'information et d'animation pour suivre la qualité du service rendu aux personnes
CNOSF
Le Comité National Olympique et Sportif Français promeut les principes fondamentaux et les valeurs de l'Olympisme. Il organise et dirige la délégation française aux Jeux olympiques et aux compétitions patronnées par le CIO. Il désigne par ailleurs les villes françaises candidates à l'organisation de l'événement olympique. Représentant l'ensemble du mouvement sportif sur le territoire, le CNOSF réunit en son sein les 96 fédérations sportives nationales et les 175 000 associations sportives françaises.
COTOREP
La Commission Technique d'Orientation et de Reclassement Professionnel est une ancienne institution française, elle gérait jusqu'en 2005 les problèmes liés au handicap et notamment à la réinsertion professionnelle des personnes handicapées. Elle était présente dans chaque département et dépendait du ministère de l'Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement.
Elle a été remplacée par la CDAPH suite à la loi du 11 février 2005.
CRES
Le Comité Régional d'Education pour la Santé est un centre de ressources généraliste en éducation pour la santé et en santé publique.
Il s'adresse à tous les professionnels du sanitaire, du social et de l'éducation de la région.
Il participe également à la définition des politiques de santé, en étant membre de nombreuses instances de décision (Conférence régionale de santé, comités techniques des programmes du PRSP, commissions du Conseil régional ou de collectivités locales…)
DDPJJ
La Direction Départementale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse. L'ordonnance du 2 février 1945 relative à l'enfance délinquante affirme la priorité de la mesure éducative sur la sanction pénale et marque la reconnaissance d'un droit à l'éducation pour les mineurs délinquants. L'Education surveillée, service de l'administration pénitentiaire, devient, par ordonnance du 1er septembre 1945 une direction à part entière du ministère de la Justice. Puis, l'ordonnance du 23 décembre 1958 relative à l'enfance en danger étend l'intervention du juge des enfants et de la PJJ auprès des mineurs dont la santé, la sécurité ou la moralité sont en danger ou dont les conditions d'éducation sont gravement compromises. Par la suite, la direction de l'éducation surveillée prend la dénomination : Protection judiciaire de la Jeunesse (P.J.J.). Restaurer le lien social, lutter contre la délinquance juvénile, protéger efficacement les mineurs en danger, suivre leur évolution pour mieux favoriser leur intégration, tout en répondant aux attentes des habitants des quartiers, tels sont les défis auxquels est confrontée la Protection judiciaire de la Jeunesse aujourd'hui.
DRASS
La Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales assure la mise en œuvre des politiques nationales, la définition et l'animation des actions régionales et départementales dans le domaine sanitaire, social et médico-social.
Leurs missions et attributions relèvent s'articulent autour de trois pôles essentiels :
• la santé publique : la politique régionale de santé, la participation à la politique hospitalière en concertation avec l'agence régionale de l'hospitalisation, la sécurité sanitaire
• la cohésion sociale et le développement social par l'animation des différents dispositifs d'insertion et d'intégration
• la protection sociale par le contrôle des organismes de sécurité sociale et l'évaluation des résultats des contrats d'objectifs et de gestion négociés au niveau national.
EREA
Les Etablissements Régionaux d'Enseignement Adapté sont des établissements publics locaux d'enseignement (EPLE). Leur mission est de prendre en charge des adolescents en grande difficulté scolaire et sociale, ou présentant un handicap.
Les orientations des élèves en EREA sont effectuées par :
- la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDA) pour les élèves présentant un handicap moteur ou sensoriel ;
- la commission départementale d'orientation vers les enseignements adaptés du second degré (CDO) pour les élèves présentant des difficultés scolaire graves et durables.
Anciennement écoles nationales de perfectionnement (ENP), les EREA ont aujourd'hui plus d'un demi siècle d'existence.
ESAT
Etablissements et Services d'Aide par le Travail, ex CAT - Centre d'Aide par le Travail, voir CAT.
GRSP
Le Groupement Régional de Santé Publique Poitou-charentes a pour mission de mettre en œuvre la politique régionale de santé publique au travers du Plan Régional de Santé Publique (PRSP), de décider des projets éligibles à un financement au regard du PRSP, d'en fixer le montant et d'établir les arrêtés ou conventions nécessaires. Source
IEM
L'Institut d'Education Motrice a pour objectif d'accueillir des enfants atteints d'une déficience motrice afin de leur assurer, dans un environnement adéquat et en ouverture sur les structures sociales ordinaires, une éducation globale, spécialisée, adaptée à leurs difficultés. Ces activités se déclinent en un accompagnement éducatif, une prise en charge médicale, paramédicale et psychosociale, un enseignement général en intégration ou adapté, une première formation professionnelle et une ouverture aux activités culturelles et sportives.
L'IEM accueille des enfants et adolescents en situation de handicap physique âgés de 3 à 20 ans.
IME
Les Instituts Médico-Educatifs sont des établissements médico-sociaux. Ils sont agréés pour dispenser une éducation et un enseignement spécialisés pour des enfants et adolescents atteints de déficience à prédominance intellectuelle. Les IME sont spécialisés selon le degré et le type de handicap du public accueilli. Ils regroupent les anciens Instituts Médico-Pédagogiques (IMP) et Instituts médico-professionnels (IMPro). Ces établissements dépendent du ministère de la santé et des sports mais également du ministère de l'éducation nationale. C'est pourquoi, l'EPS (Education Physique et Sportive) est au programme de leur apprentissage.
L'équipe d'un IME est pluridisciplinaire : éducateurs spécialisés, kinésithérapeutes, psychomotricien, orthophonistes, psychologues, éducateurs sportifs…
Cette équipe propose aux jeunes une activité scolaire et préprofessionnelle adaptée, une socialisation (dans le groupe, dans la ville…), des activités artistiques et sportives et, bien entendu, une prise en charge thérapeutique.
IMP
Les Instituts Médico-Pédagogiques sont des centres de soins et éducation spécialisés (enseignement et pratique) qui accueillent des enfants et adolescents de 3 à 14 ans, atteints de déficiences intellectuelles liées à des troubles neuro-psychiatriques (troubles de la personnalité, moteurs et sensoriels, de la communication). Les IMP font maintenant partie des IME.
IMPRO
Les Instituts Médico-Professionnels sont des institutions spécialisées prenant en charge des adolescents de 14 à 20 ans atteints de déficiences intellectuelles liées à des troubles neuro-psychiatriques (troubles de la personnalité, moteurs et sensoriels, de la communication). Ils prennent en charge l'éducation spécialisée intégrant les aspects psychologiques et psychopathologiques ainsi que des prestations médicales, thérapeutiques et paramédicales.
Les IMPro assurent en outre l'acquisition de savoir-faire professionnels et pré-professionnels. Ils font maintenant partie des IME.
INSHEA
Institut National Supérieur de formation et de recherche pour l'éducation des jeunes Handicapés et les Enseignements Adaptés a pour mission la formation d'enseignants, de directeurs d'établissement, d'inspecteurs, dans le domaine de l'adaptation et de l'intégration ... Site
ITEP
Les Instituts Thérapeutiques Educatifs et Pédagogiques sont des établissements médico-éducatifs qui ont pour vocation d'accueillir des enfants ou des adolescents (12 – 21 ans ) présentant des troubles du comportement importants, sans pathologie psychotique ni déficience intellectuelle. Ce sont les anciens Instituts de Rééducation (I.R.), ou Instituts de Rééducation Psychothérapeutique (I.R.P.), réformés par le décret n° 2005-11 du 6 janvier 2005. L'accueil se fait en internat ou demi-pension. L'enseignement est dispensé soit dans l'établissement par des enseignants spécialisés, soit en intégration dans des classes, ordinaires ou spécialisées, d'établissements scolaires proches.
LSF
La Langue des Signes Française désigne une langue gestuelle (elle est produite par les mouvements des mains, du visage et du corps dans son ensemble) que les personnes atteintes de surdité ont développée pour communiquer. Elle assure toutes les fonctions remplies par les langues orales.
MECS
La Maison d'Enfants à Caractère Social accueille pour des séjours de durée variable les enfants et les adolescents dont les familles se trouvent en difficulté momentanée ou durable et ne peuvent, seules ou avec le recours de proches, assumer la charge et l'éducation de leurs enfants. Les enfants et adolescents sont confiés par le Service de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE), par le juge des enfants, ou par la famille.
Cet établissement qui fonctionne en internat complet ou en foyer ouvert (les enfants sont alors scolarisés à l'extérieur ou reçoivent une formation professionnelle à l'extérieur) est le plus souvent géré par une association privée.
MDPH
La Maison Départementale pour les Personnes Handicapées est un lieu unique destiné à faciliter les démarches des personnes handicapées : la Maison départementale des personnes handicapées offre, dans chaque département, un accès unifié aux droits et prestations prévus pour les personnes handicapées. Elle exerce une mission d'accueil, d'information, d'accompagnement et de conseil des personnes handicapées et de leur famille, au si bien au niveau administratif (formulaires CDAPH, CNSA, allocations…), que sociale (insertion professionnelle, établissements spécialisés …), et culturelle (activités de loisirs, sportives...), elle est également en charge de la sensibilisation de tous les citoyens aux handicaps.
MLI
La Mission Locale d'Insertion favorise l'insertion professionnelle et sociale des jeunes de 16 à 25 ans et lutte contre l'exclusion. Une équipe assure les fonctions d'accueil, d'information, d'orientation et d'accompagnement des jeunes afin de leur permettre de se faire une place aux dans l'emploi et dans la cité.
PRN SEMC
Le Pôle Ressources National Sport Education Mixités et Citoyenneté est un outil du ministère des sports pour la mutualisation, le conseil, l'expertise et la formation, non seulement des établissements et des services déconcentrés du Secrétariat d'Etat aux sports, mais également des fédérations et associations sportives, des collectivités locales et de toutes les structures investies sur ses thématiques au plan national et européen. Lire
SPIP
Un Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation est une structure départementale dépendant de l'Administration pénitentiaire. Le SPIP est chargé du suivi (insertion et de probation) des personnes condamnées incarcérées (milieu fermé) ou non (milieu ouvert) confiées par l'autorité judiciaire : suivi individuel, préparation à la sortie, enseignement, travail, propositions de soins, contribution aux activités sportives et lutte contre la toxicomanie.
UPI
Les Unités Pédagogiques d'Intégration sont des structures pédagogiques d'appui à l'intégration scolaire des adolescents handicapés dans l'enseignement secondaire. Elles sont différenciées par type de handicap. Les UPI orientées vers les handicaps mentaux sont implantées actuellement surtout dans les collèges, mais elles peuvent également être implantées dans les lycées. Pour ce qui est des autres handicaps, sensoriels en particulier, il existe de longue date des structures d'appui à l'intégration scolaire.
URCAM
Les Unions Régionales des Caisses d'Assurance Maladie sont des tructures régionales inter régimes regroupant, les caisses primaires d'assurance maladie du régime général (CPAM), le Régime Social des Indépendants (RSI) et les caisses de Mutualité Sociale Agricole (MSA), les Unions Régionales des Caisses d'Assurance Maladie agissent sur de nombreux fronts autour de priorités majeures : la régulation et la coordination des soins, la prévention et l'éducation à la santé. Source
ZUS
Les Zones Urbaines Sensibles sont des territoires infra-urbains définis par les pouvoirs publics pour être la cible prioritaire de la politique de la ville, en fonction des considérations locales liées aux difficultés que connaissent les habitants de ces territoires. La loi du 14 novembre 1996 de mise en oeuvre du pacte de relance de la politique de la ville distingue trois niveaux d'intervention :
- les zones urbaines sensibles (ZUS) ;
- les zones de redynamisation urbaine (ZRU) ;
- les zones franches urbaines (ZFU).
Les trois niveaux d'intervention ZUS, ZRU et ZFU, caractérisés par des dispositifs d'ordre fiscal et social d'importance croissante, visent à répondre à des degrés différents de difficultés rencontrées dans ces quartiers. Consulter l'atlas des ZUS


Agenda

CROS et CDOS
Poitou-Charentes

Recherche